Mon parcours

Né le 30 juillet 1959, j'habite le village de Oignies-en-Thiérache, dans l’entité de  Viroinval, une petite commune rurale dans la région de Dinant-Philippeville à la frontière française, avec mon épouse, Ariane, et mes deux enfants, Cynthia et Maxime.
J'ai d'abord décroché un régendat en langues germaniques à l’Ecole Normale de Nivelles avant d'étudier les sciences politiques et les relations internationales à l'Université Libre de Bruxelles. Là-bas, sous l'égide de professeurs tels que Marcel Liebman, Georges Goriely, Guy Haarscher, Philippe Moureaux, Guy Spitaels, Jean Salmon et autre Pierre Mertens, je me suis forgé un esprit libre et critique.
Militant actif depuis mon plus jeune âge, notamment au sein des Jeunes Socialistes, j'ai toujours poursuivi mes objectifs avec la même conviction, la même détermination. Que ce soit dans les domaines associatif, politique et professionnel. Au niveau local, régional ou fédéral.
Mon premier boulot ? C'était en 1984 en tant que collaborateur de Philippe Moureaux, alors Ministre-Président de l'Exécutif de la Communauté française.
Après un détour - quatre ans - à l'Office de Promotion du Tourisme, je suis devenu en 1992, conseiller pour le Tourisme de Bernard Anselme, à l'époque Ministre-Président de l'Exécutif de la Communauté française.
Pour défendre les valeurs auxquelles je crois fermement, j'ai décidé de me présenter aux élections communales à Viroinval. Elu en 1995, je suis devenu échevin des Travaux et du Logement ; ce qui me permettra de participer à de grands projets au service de ma commune et de ses citoyens.
En 2001, je suis élu Bourgmestre de Viroinval jusqu’en 2004.  En 2007, je deviens Echevin de l'Emploi, la Formation, les Affaires économiques et agricoles,  l'Enseignement, la Culture, l'Information, l'Etat civil et la Population.  Premier Echevin depuis décembre 2012, j’ai en charge la culture, le tourisme, le sport et les affaires économiques, soit beaucoup de challenges dans ma belle commune de Viroinval.
Devenu député de la Province de Namur à la Chambre des Représentants en juin 1993, je serai réélu au Parlement en 1995, 1999, 2003, 2007 et 2010. Durant ces 15 années, je me suis investi dans différentes commissions - Affaires sociales, Santé publique, Infrastructure. Sans oublier l'intergroupe parlementaire pour la Palestine, sujet sensible qui me tient tout particulièrement à cœur.
Mon travail pour plus d'égalité, de solidarité et de justice s'est concrétisé dans une série de propositions de loi que j'ai déposées, en tant qu'auteur ou co-auteur, concernant, entre autres, l'augmentation des pensions, les droits des volontaires, la lutte contre les pièges à l'emploi ou encore la mise en place d'une Stratégie nationale pour l'emploi.
Vice-Président de la Chambre en juillet 2004, puis Président de la Commission des Affaires sociales jusqu'en avril 2008, j'ai quitté ma fonction parlementaire pour devenir Secrétaire d'Etat à la Lutte contre la Pauvreté, l'espace de 15 mois. Une expérience humaine très intéressante dans un secteur caractérisé par l'engagement et la solidarité.
A partir du 17 juillet 2009, j'ai occupé le poste de Secrétaire d'Etat aux Affaires sociales, chargé des Personnes handicapées. De nouveaux défis en perspective ! Malgré une longue période « en affaires courantes », j’ai pu, néanmoins,  faire aboutir certaines de mes priorités. Vous les découvrirez dans le pavé rouge « Mon action en tant que Secrétaire d’Etat »
Le 6 décembre 2011, j’ai repris mes fonctions de député fédéral et de membre des Commissions « Affaires sociales », et depuis juin 2013, je suis à nouveau vice-président de la Chambre. Je m’investis également dans la commission du droit commercial où je tente notamment de venir en aide aux agriculteurs surendettés.

Mon CV.