La SNCB retire ses billes !!!

11/09/2015

C’est avec consternation que le Président du CFV3V et du Musée du Chemin de fer de Treignes, Monsieur Didier MOSSERAY, et le Député-Bourgmestre de Viroinval, Monsieur Jean-Marc DELIZEE, réagissent à l’annonce, par la SNCB, de revenir sur un engagement pris le 22 avril 2009.

En effet, comme le prévoit son contrat de gestion (article 13), la SNCB s’était engagée à octroyer une aide financière plafonnée à 500.000 € HTVA ou 40 % du montant total de l’investissement dans le cadre d’un partenariat entre la région wallonne, l’ASBL de gestion du Musée et la SNCB, en vue de réaliser des travaux d’extension du Musée du Chemin de fer de Treignes et d’y valoriser le matériel historique ferroviaire national.

Messieurs MOSSERAY et DELIZEE estiment ce revirement tout à fait inacceptable et ont interpellé les responsables de la SNCB (le Président, Monsieur Jean-Claude FONTINOY et le CEO, Monsieur Jo CORNU), ainsi que la Ministre fédérale en charge de la SNCB , Madame Jacqueline GALANT.

Ils sollicitent d’urgence une réunion de concertation des différentes parties concernées, y compris le Commissariat Général au Tourisme et la Région wallonne.

Le Député-Bourgmestre, Jean-Marc DELIZEE conteste la valeur juridique de cette décision consistant à reprendre une subvention octroyée et notifiée. « Il y a clairement préjudice pour la Région wallonne qui a engagé des frais d’étude sur base de ce cofinancement », conclut le Député.

Le Président du Musée du Chemin de fer et le Député-Bourgmestre local entendent bien utiliser tous les moyens possibles pour faire revoir cette décision néfaste de la SNCB !

Affaire à suivre...