Bientôt, de futurs instituteurs à Couvin ?

29/06/2015

Ce vendredi 26 juin, le Député-Bourgmestre de Viroinval, Jean-Marc DELIZEE, recevait une délégation du Comité de soutien pour la création d’une antenne d’une Haute école à Couvin et de l’ASBL FORSUD.

Mr Rémy VANDERHEYDEN, président de FORSUD, a remis au Député une motion de soutien réunissant 512 signatures – essentiellement des enseignants de la région – récoltées lors de la Journée « Mus’Ecole 2015 ». Celles-ci viennent s’ajouter aux autres soutiens populaires que le projet a déjà reçu antérieurement.

Un état des lieux du dossier a été réalisé et les instances académiques de Namur et de Charleroi seront sollicitées en vue de l’introduction d’une demande d’habilitation pour consacrer des unités d’enseignement à Couvin à partir de la rentrée scolaire 2016, si possible.

Le projet consiste à proposer aux élèves du secondaire supérieur une première année de baccalauréat « instituteurs(trices) primaires » à Couvin. L’enjeu est de faire un premier pas vers une offre d’enseignement supérieur dans l’Entre-Sambre-et-Meuse où aujourd’hui, plus rien n’existe en ce domaine. Une telle étape ne peut être que positive pour le développement d’une région qui a beaucoup souffert sur le plan socio-économique (image et attractivité, internats, …).

Les défenseurs du dossier plaident pour une formation d’instituteurs primaires spécifique aux régions rurales. A cet égard, un inventaire des classes uniques et des classes partagées sera réalisé pour le dossier à actualiser également sur le plan statistique d’étudiants potentiels.

Les représentants de l’ASBL FIORSUD ont indiqué qu’ils étaient bien entendu disposés à apporter une aide à la dite antenne sur le plan de la formation numérique.

Un dossier d’habilitation doit être introduit auprès de l’ARES (Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur) pour avis à remettre au Ministre de l’Enseignement supérieur, Monsieur Jean-Claude MARCOURT. Une nouvelle rencontre avec ce dernier sera sollicitée par le Député Jean-Marc DELIZEE afin de veiller à bon avancement administratif du dossier avant la décision d’habilitation.

 

Lire l'article de la Nouvelle Gazette - 27/06/2015