Au micro de LA PALOMBARA pour parler de l'après-contournement de Couvin sur Flash FM

07/10/2015

L'après-contournement de Couvin : le double défi couvinois de la mobilité et du développement économique
________________________________________

Récemment, le Député-Bourgmestre de Viroinval, Jean-Marc Delizée, était interrogé par François LA PALOMBARA, animateur de la radio associative couvinoise FLASH FM (88.4 Mhz) sur l’après contournement de Couvin.

Pour l’invité du jour, cet enjeu d’actualité dépasse les clivages politiques et doit mobiliser toutes les forces vives locales et régionales. Selon lui, il convient de travailler en parallèle sur deux axes :

1) l’aménagement du territoire et la mobilité;

2) le développement économique et touristique de Couvin et environs.

« En matière de mobilité, avec le contournement, il y aura un avant et un après. Celui-ci va modifier les habitudes de mobilité dans et autour de Couvin. Le Faubourg Saint-Germain ne doit plus être une grande artère de traversée de Couvin. Il faut repenser l’accès à la Ville, la convivialité des quartiers, les aires de stationnement, la signalisation interne et externe… »

Le Député-Bourgmestre plaide pour une actualisation du Plan Intercommunal de Mobilité approuvé par Couvin et Viroinval fin 2002. Celui-ci doit être repensé en fonction du contournement et même en fonction des différentes phases de réalisation de celui-ci. 

Exemple : lorsque la 1ère phase sera terminée, il y aura une jonction autoroutière entre Frasnes, Petigny et le Fond de l’Eau à Couvin. Ce qui suppose l’accès par des véhicules plus nombreux à Couvin via « Le Piège » et à Nismes via Petigny où un magasin OKAY sera prochainement construit. Les futurs accès aux sites touristiques doivent aussi être prévus.

Bref, avec son collègue, le Bourgmestre de Couvin, Raymond Douniaux, Jean-Marc Delizée, proposera une rencontre commune avec tous les acteurs concernés par la mobilité.

Pour ce qui est du développement économique et touristique, l’approche doit être à la fois locale et régionale. Il est utile d’impliquer tous les acteurs, en premier lieu, les commerçants de Couvin.

En termes d’attractivité (nouvelle), Jean-Marc Delizée estime que le contournement de Couvin constitue une opportunité et non une menace.

La réflexion sur le développement économique futur doit là aussi réunir les acteurs sur une échelle plus large (avec les entreprises, les partenaires sociaux, le BEP, le GECO, la fondation Chimay Wartoise, les parlementaires et mandataires politiques, les secteurs du tourisme, de la culture,…).

Un sacré beau défi pour la région couvinoise car 2018, c’est déjà demain!